Accueil >Actualités >Blog

BLOG

Découvrez toute l'actualité du CRPM

CAS ou brevet fédéral: qu'est-ce qui a le plus de valeur?

Je souhaite me perfectionner et envisage de suivre une formation continue. J'hésite toutefois entre un CAS et un brevet fédéral. Quelle est la meilleure voie de formation?

La question n'est pas simple. Il s'agit de deux formations continues en cours d'emploi, mais les titres décernés diffèrent de manière fondamentale en termes de contenu, de classification dans le système suisse de formation et au niveau des débouchés. Pour faire un choix entre ces deux voies de formation, il s'avère utile d'être au clair sur les éléments qui les distinguent l'une de l'autre.

Contrairement à un brevet fédéral, un CAS (Certificate of Advanced Studies) est un titre qui fait partie de la formation dite non formelle. A l'inverse, les titres de la formation formelle sont clairement associés à un niveau de formation du système suisse de formation, tel que le certificat fédéral de capacité (CFC), les titres de la formation professionnelle supérieure, les diplômes des écoles supérieures (ES), ou encore les bachelor et les master délivrés par les hautes écoles spécialisées (HES) et les universités.

Un brevet fédéral relève de la formation professionnelle supérieure, régie par la Confédération. Les titres de la formation professionnelle supérieure ont une forte orientation pratique et constituent en premier lieu une spécialisation dans une profession donnée. On obtient un brevet fédéral en réussissant un examen fédéral. Chaque année, des candidates et des candidats de toute la Suisse effectuent le même examen. Les examens sont réalisés au niveau fédéral, alors que les cours préparatoires sont privés. La préparation dure généralement un à deux ans. Un brevet fédéral peut souvent être complété par un diplôme fédéral, fondé sur les compétences acquises dans le cadre du brevet fédéral et auxquelles s'ajoutent des compétences managériales.

Les CAS sont délivrés par des hautes écoles accréditées. La charge de travail s'exprime en crédits ECTS (1 crédit ECTS équivaut à 30 heures de travail). Pour obtenir un CAS, il faut effectuer au minimum 10 crédits ECTS. Ils se concentrent davantage sur l'enseignement de fondements théoriques mis en relation avec des exemples pratiques et durent un à deux semestres. Selon les programmes, un CAS peut être complété par un Diploma of Advanced Studies (DAS) ou un Master of Advanced Studies (MAS). Le MAS ne doit pas être assimilé à un master consécutif, tels que ceux que délivrent les hautes écoles et les universités.

Cliquez ici pour accéder à l'article original de la SEC



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.